Jeanne Profit, lauréate du Challenge Foie Gras 2017 des Jeunes Créateurs Culinaires !

A seulement 17 ans, Jeanne Profit vient de remporter le 4e Prix du Challenge Foie Gras des Jeunes Créateurs Culinaires. La jeune femme née en Bretagne et aujourd’hui habitante d’Asnières-sur-Seine a reçu sa distinction dans les prestigieux salons du Ministère des Affaires étrangères, au Quai d’Orsay. L’événement s’est déroulé en présence de nombreuses personnalités, dont des Chefs de renoms parmi lesquels figurait notamment Guillaume Gomez, Chef des cuisines de l’Élysée.

Actuellement en préparation d’un bac professionnel Cuisine au Lycée Albert de Mun à Paris, Jeanne a exprimé son talent en associant deux mets emblématiques de la gastronomie française,

sur le thème :
« FOIE GRAS ET MAGRET, L’ACCORD PARFAIT ! »

C’est à l’école française de gastronomie Ferrandi à Paris qu’elle a exécuté sa recette sous les yeux du jury d’experts réunis pour la finale. Le Jury lui a attribué le 4e Prix (ex æquo avec deux autres candidats) pour sa recette :

« Déclinaison de Foie Gras et Magret rôti au sésame »

Découvrez la recette ici

 

Le goût de la passion

A seulement 17 ans, Jeanne Profit est bien décidée à exercer un métier passion, comme le font ses parents. Elle, sa passion, c’est la cuisine. « Mes deux parents sont passionnés par leurs travails respectifs. Ils rentrent souvent tard le soir, ce qui m’a habituée à cuisiner et m’a donné envie d’avoir, moi aussi, un métier passion ! Comme je cuisine depuis toute petite avec mon père et que j’adore ça, j’ai eu naturellement envie de me lancer ! »

En dernière année de bac pro cuisine, Jeanne peut compter sur le soutien de son Chef François Moulin : « Il s’investit à 100% dans ma formation. C’est formidable ! » souligne-t-elle.
Jeanne aime se retrouver au sein des brigades lors de ses stages, comme au « A Noste » dans le 2e à Paris ou même dans les cuisines de l’Élysée ! Son prochain stage la conduira explorer la gastronomie scandinave, en Norvège. Car la future cuisinière a le goût du voyage.

Après son bac, elle hésite même entre continuer en BTS ou partir acquérir de l’expérience à l’international. Ce dont elle est sûre, c’est d’avoir trouvé le métier idéal ! « J’aime donner du plaisir aux autres. J’aime aussi la pression, le stress que procure le moment du coup de feu ! ». Il n’est donc pas étonnant que Jeanne imagine son avenir dans de grands établissements, où de nombreux couverts sont servis sous le signe de la cuisine gastronomique.