Foie Gras : L’ambassadeur de la gastronomie française prêt à repartir à la conquête de l’international

Une balance commerciale excédentaire de près de 7 millions d’euros

La balance commerciale du Foie Gras reprend des couleurs. Elle gagne 292% sur 7 mois, sur la période janvier-juillet 2017 par rapport à la même période de l’année précédente.

À fin juillet, elle atteignait 6,8 millions d’euros d’excédent, contre un déficit de -3,5 millions d’euros à fin juillet 2016.

Les importations ont en effet chuté de 29% en valeur sur 7 mois, tandis que les exportations enregistraient +1%.

 

Des exportations stables

Malgré la fermeture de certaines frontières au Foie Gras, suite aux épisodes de grippe aviaire, la demande internationale reste stable par rapport à 2016. L’année 2017 débute ainsi sur les mêmes quantités exportées qu’en 2016. Sur les 7 premiers mois de l’année, il s’est vendu 822 tonnes de Foie Gras cru à l’international, contre 818 tonnes sur la même période de 2016 et 733 tonnes de Foie Gras transformé vs 735 tonnes en 2016.

L’Espagne conforte sa place de 1er pays client du Foie Gras français, avec des achats s’élevant à 264 tonnes pour le Foie Gras cru (+13%) et 347 tonnes pour le Foie Gras transformé (+3%) sur la période.

Le Japon qui avait interdit l’importation de Foie Gras français depuis deux ans a réouvert ses frontières depuis le 27 octobre dernier. Avant leur fermeture, il était le 1er pays client de Foie Gras français.

 

Et puisque l’on parle de l’international, on en profite pour vous faire découvrir notre recette « Le Foie Gras aux saveurs de l’Orient ».

 

(Source : Douanes)