À propos du Magret… quelles affirmations, quand, comment, pour qui ?

DIÉTÉTIQUE ET NUTRITION :
À propos du Magret, quelles affirmations ?

Pour les gourmets soucieux de leur ligne, le Magret cru est une viande idéale, maigre, savoureuse et peu calorique : 190 Kcal pour 100 g (sans peau).

Pour les gourmands, le gras du Magret est synonyme d’une richesse et d’une finesse de goût qui leur apporte en plus des acides gras de qualité mono-insaturés et poly-insaturés, dont on sait maintenant qu’ils sont bons pour la santé, notamment pour leur action « anti » cholestérol (protection contre les maladies coronariennes). 

Il est vrai que la viande dénommée Magret présente de nombreux avantages pour le consommateur, car tout en ayant l’aspect d’une viande rouge, il possède les qualités recherchées de la volaille.

Pour 100 g de Magret nous avons : 25 g de protéines, 10 g de lipides et 0 glucides.

 

DU MAGRET À CUISINER, OUI,
mais quand, comment, pour qui ?

Le Magret cru, de canard ou d’oie, convient à tout le monde : jeunes, adultes, seniors.

Le Magret est une viande rouge qui se présente entière comme un tournedos allongé ; d’un goût très agréable, il plaît généralement à tout le monde.

Si l’on veut faire un certain effet lorsque l’on a des invités ou en famille :

Faire rôtir ou griller un Magret cru et  le présenter joliment en tranches d’environ 1 cm en éventail, parsemé de fleur de sel et poivre du mignonette ou 5 baies du moulin et c’est le succès assuré !

Les bonnes périodes pour le consommer se situent au printemps et en automne/hiver, période où l’on produit le Foie Gras, puisque le Magret vient obligatoirement de canards ou d’oies qui ont donné leur foie gras.  

Le goût d’un Magret cru est formidable après cuisson sur un grill, côté peau, puis retourné quelques instants côté chair. Il aime aussi la plancha et s’accommode fort bien de la poêle ou de la sauteuse.

Après cuisson, on le découpe en tranches plus ou moins épaisses.

Comme toute viande blanche ou rouge, les condiments, les moutardes, sauces, chutneys et autres compotées lui conviennent parfaitement. Pour légumes d’accompagnements et garnitures, on choisira les légumes verts, les pommes sautées, le gratin dauphinois, les pommes sarladaises, etc.

Photo : CIFOG / Ph.Asset / Adocom-RP