Consommation : 1ères tendances 2014

Très bon début d’année pour le Foie Gras !

Les achats des ménages en foie gras tous circuits confondus connaissent en ce début d’année 2014  une orientation très favorable : sur le premier semestre  2014, ils ont progressé de 12 % en volume et 17 % en valeur*. Cette évolution favorable s’explique par une progression du nombre de ménages acheteurs sur avril / mai / juin et une augmentation significative des quantités achetées par ménage acheteur. (Source KantarWorldpanel/FranceAgrimer)
Les Français ont ainsi inscrit le Foie Gras aux menus des nombreuses fêtes de Printemps : Pâques, mariages, communions, etc.

Sur le seul marché des hypermarchés et des supermarchés, les ventes de foies gras transformés portant un gen code progressent de 6.4 % en volume et 7.6 % en valeur sur la période du 7 janvier au 20 avril 2014 par rapport à la période équivalente en 2013. (Source : Iri Symphony)

Ces premiers chiffres confirment le goût des Français pour le Foie Gras : même en dehors des fêtes de fin d’année, ils veulent continuer à se faire plaisir pour garder le moral dans un contexte difficile ! Ce bon démarrage de l’année 2014 démontre que le Foie Gras s’inscrit aussi au menu des Français durant l’année, comme l’indique une récente enquête TNS Sofres : 41% d’entre eux disent, en effet, consommer du Foie Gras en dehors de la saison hivernale et 25% tout au long de l’année. Les retrouvailles familiales et amicales de l’été constituent d’ailleurs une excellente occasion de s’offrir de nouvelles parenthèses festives avec le Foie Gras !

Le Foie Gras : produit anti-crise

Les premières tendances de 2014 confirment la fidélité des Français au Foie Gras, déjà constatée sur les années 2012 et 2013. En effet, dans un contexte marqué par une consommation festive très morose, le Foie Gras affichait déjà une belle résistance : selon IRI, les ventes de Foie Gras transformés en hypers et supermarchés s'étaient valorisées de +3,1% en valeur sur 2013 et restaient stables en volume : -0,1%. La situation était déjà similaire en 2012, avec  des croissances de +0,2% en volume et de +4,5% en valeur.

* Cette période représente 23% des quantités annuelles.

Ce site utilise des cookies pour vous permettre une navigation facilitée et complète. La page d'informations RGPD & Cookies est disponible ici : RGPD & Cookies .