A lire: Romanesque, la folle aventure de la langue française de Lorànt Deutsch*

Très intéressant, très érudit à mettre dans toutes les mains cet ouvrage très captivant.

Avec surprise … quoique, page 102, on retrouve l’origine du mot Foie Gras** citons l’auteur « les Romains raffolent du Foie Gras d’oies engraissées aux figues, un plat qu’ils appellent jecur ficatum, littéralement : foie aux figues. Pour aller plus vite on finit par abandonner le jecur qui signifie foie pour adopter le deuxième terme du duo, ficatus et le mot désignant la figue prend ainsi le sens de foie… »

Quelques siècles plus tard pendant lesquels le Foie Gras est consommé dans les campagnes comme par les rois…  nous arrivons à Henri IV, citons de nouveau l’auteur «  à la suite des rois, des nobles gascons ont envahi les galeries du Louvre… »

Malherbe voulu « dégasconner la cour »…il n’y parvint pas vraiment … et une précision de l’auteur : « nous n’aurions ni le béret, ni le cadet, ni la cargaison, le cèpe, ni le Magret » lequel devait d’ailleurs se prononcer maigret.

 

 

 

Nul doute, Lorànt Deutsch devrait être déclaré : Maître Es Foie Gras !

Et voila nous vous invitons à découvrir notre belle des mousquetaires :

Foie Gras, Magret fumé, Magret séché pour le coup une recette sympa !

Click to access the login or register cheese
Partager cette page

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité et l'utilisation de cookies pour simplifier votre navigation, nous permettre de vous proposer des contenus en fonction de vos intérêts et faciliter l'utilisation des boutons de partages sociaux. Pour en savoir plus et gérer ces paramètres : RGPD & Cookies